Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
Spécial Nouvelles-Orléans et dossier Gaspésie
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

À la une

Thème spécial : Inde

Pays aux étendues immenses, riche de son histoire et de ses habitants issus d’ethnies et de cultures multiples, l’Inde est une destination touristique phare et un objectif spirituel pour nombre d’entre nous. Elle a pour avantage d'avoir une grande diversité culturelle, géographique et démographique.

L'Inde c'est à la fois des villes immenses et des monuments qui rappellent le riche passé du pays, des centres spirituels et religieux célèbres, mais aussi des villages et des banlieues si pauvres que les habitants n'ont rien à offrir si ce n'est leur accueil, leur gentillesse et leur irrésistible sourire. Bien que s'ouvrant sur le monde, l'Inde reste encore un univers à part entière.



Jammu-et-Cachemire

La route Manali-Leh vous conduira en plein cœur du Ladakh, région connue sous le nom de petit Tibet et qui occupe une grande partie de l'état de Jammu-et-Cachemire. Elle n'est ouverte que quatre mois par an, de juin à septembre ; le reste de l'année elle est recouverte par la neige qui la rend impraticable. Ce n'est pas le seul chemin pour Leh mais c'est sans doute le plus intéressant. Sur cette route, rien ne se déroule jamais comme prévu, vous serez en pleine aventure ultime ! Vous effectuerez les 450 km au minimum en un jour et demi à bord d'un 4X4 loué avec chauffeur. Parfois, le trajet est bien plus long. Tout dépend du degré de dégradation de la route et du nombre de fois où le véhicule doit être réparé. Oui, vous avez bien lu : à cette altitude il est possible de trouver des garagistes, mais le plus important est d'avoir un chauffeur local qui sache improviser, changer une pièce, rafistoler et donc réparer toute panne, où qu'elle survienne. Voyager en véhicule de location est le meilleur moyen pour s'arrêter là où l'on veut. Croyez-moi : face à ces magnifiques paysages himalayens, vous vous arrêterez tous les cent mètres. Ces longues pauses sont un réel avantage car une montée progressive amortira quelque peu les effets de l'altitude. Cette route est la deuxième plus haute du monde avec son passage de Tanglang La et ses impressionnants 5 328 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ici, le manque d'oxygène ne sera pas le seul à vous couper le souffle. Après ce passage incroyable s'ensuit la descente vers Leh, à une altitude presque agréable de 3 700 mètres. Il vous faudra un ou deux jours pour vous adapter, il peut arriver que votre nez saigne légèrement. Les vrais aventuriers ont toujours la possibilité d'effectuer le parcours entièrement seuls sur une Royal-Enfield de location.



Les lacs


Ces superbes lacs sont de parfaits miroirs qui reflètent la nature qui les entoure. Que vous vous rendiez au lac Dal et ses maisonnettes flottantes en bois, au Mansabal habitat de centaines d'espèces d'oiseaux ou au lac sacré de Mansar, ce que vous y verrez ne vous laissera pas indifférent. Je serais bien incapable de tout décrire : le mieux est de vous y rendre !



Uttarakhand

Uttarakhand est un état du Nord de l'Inde, occupé dans sa plus grande partie par l'Himalaya. On trouve des traces de vie remontant à la préhistoire, ce que confirment les nombreuses trouvailles archéologiques. Les tribus Garhval et Kumaon, autrefois ennemies, se sont rapprochées pour lutter ensemble contre des adversaires menaçants mais également du fait de leurs cultures, langues et traditions proches. La plus grande partie de la population de la région est composée des ethnies Rajput et Brahmin. La plupart sont hindous. On parle ici le garhval et le kumaon mais également l'hindi. Cet état est en outre le seul dans lequel le sanscrit est langue officielle !

- Uttarakhand est connue pour ses émeutes qui débutèrent en 1990 et donnèrent naissance au mouvement écologique Chipko et à d'autres mouvements sociaux. Le mouvement Chipko ou Chipko Andolan reprend le concept de Gandhi de résistance non violente, le satyagraha, dans des actions au cours desquelles ils entourent les arbres de leurs bras pour en empêcher l'abattage. Il ne s'agissait pas seulement de protéger la forêt : le mouvement fut le point de départ de tous les futurs mouvements écologiques et sociaux dans le monde, créant ainsi un précédent de résistance pacifique.

- Les légumes sont la base de la nourriture mais des plats non-végétariens sont également consommés. Dans la cuisine d'Uttarakhand on utilise des tomates, du lait et des produits laitiers. On consomme du ghee (beurre clarifié) ou de l'huile de moutarde. Les plats simples sont enrichis de yakhi, un mélange d'épices. Le bal mithal est un dessert prisé qui rappelle notre caramel européen.

- Le sâdhu pratique l'ascétisme. Cet homme saint de l'Hindouisme consacre toute sa vie à atteindre le moksha, quatrième et dernier ashram, soit le niveau de méditation et contemplation à atteindre au cours de sa vie. Le nom vient de sâdh qui signifie atteindre un but, réparer quelque chose ou prendre le pouvoir sur quelque chose. Ces hommes saints vivent en ermite dans des grottes, des forêts ou des temples en Inde et au Népal. Or lors de la Kumbh Mela, ils se mêlent à la population. Ils portent des vêtements couleur safran qui symbolisent leur renoncement aux biens matériels. Ce mode de vie est ouvert aux femmes qui prennent alors le nom de sâdhvi. En 2014 fut formée la première askada (groupe de sadhvis).



Les quatre couleurs du Rajasthan

Le Rajasthan, "Terre des Rois", est le plus grand état d'Inde situé au Nord du pays. Une grande partie du territoire est occupée par l'inhospitalier désert de Tar. Il fut fondé en 1949 lorsque le Rajputana fut rajouté au dominion indien. Son nom vient des britanniques et il était connu jusqu'au début du XIXème siècle comme Gurjaratra (maintenant appelé Gujarat). C'est une terre à l'histoire tumultueuse, berceau de l'une des plus grandes civilisations de la planète.


ROSE - JAIPUR

Jaipur, la ville rose, capitale du Rajasthan et plus grande ville de l'état, a autant d'habitants qu'un pays comme la Croatie. La particularité de cette ville ne se trouve pas seulement dans sa couleur, plus belle encore au coucher du soleil, mais également dans son plan de rues qui viennent harmonieusement croiser de grandes avenues. Toutes les rues et tous les marchés sont orientés Est-Ouest. Jaipur est conçue selon les principes védiques Vastu Shastra, pour accorder à ses habitants une vie longue et prospère.

 

BLEU - JODHPUR

Connue comme ville du Soleil en raison de son climat, la ville bleue tire son nom de la couleur des façades des maisons autour de la forteresse de Mehrangarh. La vieille ville entourée par la forteresse avait plusieurs portes d'entrée. La ville s'étend désormais au-delà des murailles et compte environ un million d'habitants. Jodhpur était autrefois le centre principal de la principauté du même nom et la capitale du royaume de Marwar.

BLANC - PUSHKAR

Cette ville tranquille est l'une des plus anciennes du pays. Elle est associée à la propreté et à la couleur blanche. Elle se trouve dans l'arrondissement d'Ajmer, sur les bords du lac de Pushkar, à 14 km d'Ajmer. On ignore la date de fondation exacte. Les hindous croient que les dieux ont libéré un cygne avec une fleur de lotus au bec, le faisant tomber sur terre à l'endroit où Brahma accomplit son grand yagna. L'endroit où tomba le cygne prit le nom de Pushkar.

 

DORÉE - JAISALMER

Cette ville-forteresse entourée de murailles est en plein cœur du désert de Tar, sur une falaise de grès jaune. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Sa couleur lui vaut le surnom de ville dorée. Les seigneurs de Jaisalmer étaient (et sont encore aujourd'hui selon leurs dires), les descendants de Krishna, héros élevé au rang de divinité.


DELHI 

Sur un espace occupé depuis le VIème siècle avant notre ère (on parle même de 5 000 ans d'existence) se trouve la plus grande ville du pays et la seconde plus grande de la planète derrière Tokyo. Delhi est le centre de la National Capital Region qui comprend les villes de : Gurgaon, Noida, Ghaziabad, Faridabad, Greater Noida, Sonepat, Panipat, Karnal, Rohtak, Rewari, Baghpat, Meerut, Alwar et Bharatpur. L'histoire tourmentée au cours de laquelle Delhi fut le centre d'entités politiques diverses fait que la cité est aujourd'hui composée de plusieurs petites villes se regroupant dans cette gigantesque métropole. Le pouvoir y est partagé entre autorités municipale et indienne. C'est pourquoi ce géant est souvent considéré comme une vision globale de toute l'Inde à une échelle réduite. A chaque coin de rue, on ressent la grandeur de l'une des plus longues traditions culturelles de notre globe.

 

Retrouvez l'intégralité de l'article Spécial Inde dans votre Horizons Monde n°18 !

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: