Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
spécial Chypre - magazine de voyages HORIZONS MONDE
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

À la une

Les Maldives

Votre magazine de voyages présente un lieu unique sur Terre

Nous avions échangé nos quelques 15°C, voire 17°C d'octobre en Europe, agréables toutefois, contre une température stable entre 26°C et 30°C aux Maldives, accompagnée qui plus est d'un doux vent d'ouest qui vous empêche de cuire. La saison des pluies, qui vient toujours aux Maldives avec un vent de sud-ouest, dure de mai à octobre ; le meilleur moment pour s'y rendre est donc entre novembre et avril lorsque soufflent les doux zéphyrs venus du nord-est.

Je tenais à signaler qu'au cours des dernières années, en raison des changements climatiques sur Terre, le temps des Maldives se trouve profondément bouleversé. On n'est donc plus surpris d'avoir un mai ensoleillé ou des sécheresses en août et septembre. Cette année, d'agréables averses vinrent nous rafraîchir lors des chaleurs de milieu d'après-midi. Sachez que si vous pouvez voyager en basse saison ou intermédiaire vous bénéficierez de remises pouvant atteindre 30 % sur le logement, avec bien d'autres avantages comme les transferts gratuits jusqu'à votre complexe ou demi-pension ou d'autres remises pour ceux qui voyagent avec enfants ou en lune de miel.


Les Maldives sont composées de 1 190 îles entourées d'une barrière de corail. Elles sont réparties en 27 groupes, atolls qui occupent une surface d'environ 90 000 km2. La distance qui sépare l'île la plus au nord de celle la plus au sud est d'environ 800 km. D'est en ouest il faut compter une distance de 130 km. Les Maldives se situent dans l'Océan Indien, au sud-ouest du Sri Lanka et de l'Inde.
Ce sont plus de 400 000 personnes qui vivent aujourd'hui sur l'archipel, la moitié sur l'île de Malé, les 200 000 autres se répartissant sur le reste de l'archipel. Bien qu'étant l'une des plus petites nations indépendantes de la planète, les Maldives possèdent un patrimoine et une culture richissimes. Les premiers arrivants découvrirent l'archipel en partant pour la Chine depuis l'Inde ou le Sri Lanka. Ils eurent une influence forte sur le développement des Maldives jusqu'à nos jours. Si les premiers habitants étaient hindouistes ou bouddhistes, l'arrivée des Arabes, des Africains et des Indonésiens permit à l'Islam de s'installer. Certaines coutumes locales, danses et musiques, se développèrent grâce à l'influence des Africains mais avec une forte connotation apportée par les cultures du sud et de l'est de l'Asie. La langue officielle est le dhivehi, parlé par tous les habitants de l'archipel. Or depuis l'avènement du tourisme, l'anglais est enseigné dès le plus jeune âge et tout le monde le parle parfaitement. La plupart des complexes (il y en plus de 100) recrutent du personnel qui, outre l'anglais, pratiquent également le russe, le japonais, l'italien, le chinois, l'espagnol ou le français. La population a un fort taux d'éducation. Plus de 95 % de la population sait lire et écrire. Le système éducatif est parmi les plus performants de la région. La plupart des écoles suivent le programme britannique. Une loi impose d'ailleurs à tout complexe géré par des autochtones d'embaucher au minimum 50 % du personnel venu de l'archipel. En fait, tous les complexes privilégient le personnel local qui est agréable et très bien formé. La pratique fait que l'on paye le plus souvent en dollars américains ou par carte plutôt qu'en rufiyaa, la monnaie locale. Il n'est ainsi pas nécessaire, avant de vous rendre aux Maldives, de vérifier quelles sont les cartes de crédit acceptées par votre complexe : Master Card, American Express et Visa sont acceptées pratiquement partout. Si vous n'avez pas de dollars, vos euros feront parfaitement l'affaire. La monnaie locale vous servira uniquement si vous vous rendez sur Malé ou une petite île et voulez prendre un verre ou acheter un petit souvenir.
Si vous aviez, hélas, besoin de soins médicaux, sachez que se trouve sur Malé un hôpital équipé d'après les meilleurs standards mondiaux. De même, les plongeurs trouveront à leur disposition des caissons de décompression modernes. Chaque complexe possède sa propre clinique et son propre médecin qui est toujours à la disposition des invités et du personnel. Ce dernier, d'ailleurs, vit souvent sur l'île où se trouve le complexe.

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: