Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
Spécial Nouvelles-Orléans et dossier Gaspésie
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

À la une

Thème spécial Norvège

Mystérieux vikings, incroyables beautés naturelles, fjords et glaciers, soleil de minuit et aurore boréale... la Norvège est tout cela.

A découvrir dans notre thème spécial : Bergen, Stavanger, Ålesund, les îles Lofoten, Tromsø News...

Comment visiter la Norvège en famille, quel road trip choisir, faire une croisière dans les fjords...

 

Oslo

La capitale norvégienne, la ville la plus importante du pays, fut le point de départ de notre voyage. Oslo se situe au sud, sur le fjord du même nom. En été, le climat est agréable, il peut se comparer à celui de Paris. En hiver, par contre, il est possible depuis le centre-ville d'accéder par tram aux stations de ski toutes proches.

Olso est en pleine mutation urbaine, les anciens quartiers ont été métamorphosés grâce à une architecture contemporaine. On y trouve un large choix de musées et de parcs, les animations sont nombreuses mais tout autour de la ville la nature est préservée et conforte cette atmosphère de sérénité.

L'histoire d'Oslo commence au Moyen-Age, les premières constructions remontent environ à l'an mille. Tout au long de l'union entre Norvège et Danemark, pendant des siècles, Oslo portait le nom de Kristiania (ou Christiania) et restait marginalisée par rapport à Copenhague, n'étant qu'une petite ville de Norvège par rapport à son voisin Danois. A la suite des guerres napoléoniennes, en 1814, le Danemark dut céder la Norvège au roi de Suède, Karl Johan. Cette même année, la Norvège eut sa propre constitution et Christiania reçut le statut de capitale de Norvège. Ce n'est qu'au cours des années 1920, suite à la séparation de la Norvège et de la Suède, qu'Oslo récupéra son ancien nom. Dans le Parc Frogner se trouve le Musée de la Ville d'Oslo. C'est le lieu à visiter si l'on veut approfondir ses connaissances sur la capitale norvégienne. Le musée abrite des maquettes, des objets, des photographies et des peintures qui donnent une image complète du développement de la ville.

 

Oslo est l'une des villes les plus chères de la planète. Cependant, elle ne donne ni une impression de richesse excessive ni de gaspillage à outrance comme c'est souvent le cas dans les villes des pays pétroliers. On ressent plutôt une saine atmosphère de prospérité. Bien que ce soit le pétrole qui fasse la richesse du pays, les rues ne regorgent pas de grosses voitures mais on trouve un nombre important de véhicules électriques allant de la petite voiture urbaine à la prestigieuse Tesla. D'ailleurs, l'état subventionne l'achat d'un véhicule électrique et parkings et traversées en ferries sont gratuits pour ce type de véhicules. 

On se repère facilement à Oslo. La plupart des centres d'attractions se trouvent autour de la rue principale Karl Johans Gate et sur la presqu'île de Bygdøy, à une quinzaine de minutes de bateau. En centre-ville se trouve la cathédrale luthérienne. Au bout d'une voie piétonne, on arrive sur le bâtiment du parlement norvégien. Si l'on fait quelques pas en direction de la mer, on arrive à l'Hôtel de Ville, grand édifice rectangulaire en briques rouges, célèbre pour accueillir la remise du Prix Nobel de la Paix. L'Opéra d'Oslo est situé dans le port. Sa façade blanche, son toit, tous deux inclinés, sont véritablement spectaculaires. On peut marcher dessus ! et la vue panoramique offerte toute l'année sur Oslo et le fjord est splendide. C'est un vrai succès architectural. Le port abrite également le complexe moderne d'Aker Brygge avec une belle promenade et un grand nombre de bars, restaurants et boutiques. Lors de notre visite de la ville, nous avons remarqué que sur Karl Johans Gate se réunissent des jongleurs, cracheurs de feu, portraitistes ou accordéonistes venus d'Europe de l'Est. Ces derniers temps, la Norvège en général et Oslo en particulier sont devenues des destinations prisées des migrants. Un quart de la population actuelle est d'origine étrangère. Les Pakistanais constituent l'ethnie la plus représentée à Oslo.

Si je devais citer ce qui m'a le plus marqué, je citerais deux endroits : Bygdøy et Frognerparken (le parc Frogner). Bygdøy est la presqu'île qui fait face au port principal. On y accède en bus ou, plus agréable encore, en petit bateau. Ce quartier résidentiel riche est, en outre, célèbre pour ses nombreux musées dont la thématique tourne souvent autour de la mer. Ils plairont d'ailleurs aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Nous visitâmes ainsi le Musée des Bateaux Vikings qui présente deux embarcations originales vieilles de plus de mille ans. Elles sont exposées avec les objets qui appartenaient aux vikings : casques, bijoux et armes (contrairement à la croyance populaire, les casques vikings n'avaient pas de cornes).

Un peu plus loin, le Musée Kon-Tiki est consacré, quant à lui, à l'un des plus grands explorateurs du XXème siècle : le norvégien Thor Heyerdahl. Sur son navire baptisé Kon-Tiki, il franchit la distance séparant le Pérou de la Polynésie, au cours d'un voyage de 100 jours et de plus de 7 000 km. Nous nous rendîmes enfin au Musée du Fram pour y voir le navire le plus solide du monde, celui qui est allé le plus loin au nord et le plus loin au sud, brise-glace sur lequel Roald Amundsen conquit le Pôle Sud.

 

Outre les musées, nous garderons longtemps en mémoire la visite du parc Frogner dans lequel sont exposées 212 sculptures de bronze ou de pierre, œuvres du célèbre artiste norvégien Gustav Vigeland. Vigeland connut une vie tumultueuse, se mariant et divorçant plusieurs fois. Il nous transmet ses expériences positives ou négatives, au travers de ses sculptures. Elles prennent un air humain, comme si elles étaient vivantes. Au contraire de bien des sculptures, celles de Vigeland sont des représentations de scènes de la vie quotidienne, de la naissance à la vieillesse. Vous verrez ainsi un bébé qui pleure, des enfants qui sautent sur leurs parents, un couple encore jeune, puis ce même couple devenu vieux, un père et un fils qui jouent... A l'aube de la mort, Vigeland offrit ses œuvres à la ville. Le parc Frogner est désormais l'une des principales attractions d'Oslo, qui plus est, entièrement gratuite.

 

L'Oslo Pass permet de visiter plus de 30 musées et attractions touristiques, d'utiliser les transports publics. 37 € pour un pass 24 h adulte.

 

Il nous faut citer aussi dans les incontournables de la ville : la Galerie Nationale Norvégienne qui possède l'un des tableaux les plus célèbres de la planète : le Cri de Münch ; la forteresse d'Akershus ; Holmenkollen avec son musée du Ski et son Tremplin ; le Musée d'histoire naturelle ; le Musée Folklorique Norvégien qui présente 155 maisons traditionnelles... Je garderai d'Oslo l'image d'une ville où l'on peut combiner nature et balades en ville dans une atmosphère tranquille.

 

 

 

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: