Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
Spécial Nouvelles-Orléans et dossier Gaspésie
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

Asie

Cambodge

histoire écrite dans la terre rouge et la pierre des temples

Cette histoire écrite dans la terre rouge et la pierre des temples ne saurait résister au soleil et au pas des milliers de touristes qui visitent les sites naturels et culturels du Cambodge. Pourtant, la plus grande richesse de ce pays asiatique est dans l'âme de ces superbes personnes dont il émane amour et reconnaissance envers la nature et la vie en général.

 

Le Royaume du Cambodge se situe au sud-est de l'Asie. Il est délimité au nord-ouest par la Thaïlande, au nord par le Laos, au sud-est par le Vietnam et se jette au sud-ouest dans le golfe de Thaïlande et la mer de Chine méridionale. La plupart des habitants du pays sont des Khmers (le nom Cambodge signifie d'ailleurs "Pays des Khmers") qui parlent la langue du même nom. La religion dominante est le Bouddhisme. Une faible partie de la population est composée de Chinois ou Vietnamiens. En raison de son passé tumultueux, le Cambodge n'a ouvert ses portes qu'au début des années 1990, une fois la situation politique stabilisée et la paix assurée. Si la capitale est Phnom Penh, Siem Reap est bien plus intéressante d'un point de vue touristique et donc bien plus visitée en raison des temples majestueux d'Angkor Wat à proximité de la ville. La plupart des habitants de cette région vivent de l'agriculture, la sylviculture ou la pêche. Un faible pourcentage des Cambodgiens travaille dans les mines ou l'industrie textile. L'ouverture du Cambodge au tourisme permit bien évidemment d'augmenter la part de l'économie consacrée aux activités de services. La monnaie du Cambodge est le Rial mais on paye surtout en dollars américains que l'on peut même retirer dans les distributeurs de la ville.


Insectes ou serpent pour le repas ?

La cuisine traditionnelle cambodgienne regorge de plats excellents et délicieux, souvent à base de poulet, de poisson, voire de légumes divers, le tout accompagné de riz. Si vous êtes ouverts aux expériences nouvelles, vous pouvez toujours goûter certaines spécialités locales comme les araignées, les insectes, les sauterelles ou les serpents vendus sur des stands à même la rue. Si vous ne vous sentez pas prêts à franchir le pas, faites-vous prendre en photo avec les commerçants pour un demi-dollar. En raison du faible nombre de touristes susceptibles de se lancer dans ces expériences culinaires extrêmes, ils ont eu l'idée de faire payer les photographies. Lors de notre visite de la ferme aux crocodiles de Tonle Sap, nous pensions retrouver la chair de ces animaux dans notre assiette, mais heureusement, ici, ils sont plutôt élevés pour leur cuir dont on fait des sacs et des chaussures.

 

Découvrez la suite dans HORIZONS MONDE 22 page 30...

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: