Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
Spécial Nouvelles-Orléans et dossier Gaspésie
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

Amérique

Colombie

L’horizon bouge en Colombie.

Des régions inaccessibles pour cause de violence ou d'absence d'infrastructures s'ouvrent désormais aux voyageurs : ils y découvrent l'histoire complexe, la diversité, les richesses, la musique, la joie de vivre d'un pays encore très largement méconnu, victime d'une image - parfois encore justifiée - ainsi qu'un peuple attachant et ouvert. 

 

La Colombie peut proposer d'aller sur les traces de civilisations perdues, au travers de paysages andins de toute beauté, sur des airs de musique rythmée, au galop de chevaux de Colombiens, dans des plantations de café ou de fruits extraordinaires - dont les jus font oublier le rhum des pirates des Caraïbes -, au détour de villes coloniales colorées, sur des plages oubliées, à la rencontre d'Indiens ou de tribus qui préservent leurs traditions... C'est à la découverte d'une petite partie de cette somptueuse mosaïque qui ne demande qu'à être mise en valeur et partagée que je vous emmène aujourd'hui, en reliant deux capitales de provinces au sud du pays, Neiva (capitale du Huila) et Popayan (capitale du Cauca), pour un aperçu d'une région en plein essor depuis cinq ans à peine.

 

DES PAYSAGES ANDINS COMME ON LES IMAGINE, MAIS PLUS ENCORE...
Neiva est une "petite ville" de 400 000 habitants. Comme toutes les cités colombiennes, elle déploie sur une très large superficie des constructions plutôt basses. A proximité passe le Rio Magdalena, l'artère vitale pour la Colombie rurale qui, au lieu de couler vers le de bassin de l'Amazone tout proche à vol d'oiseau "remonte" vers les Caraïbes et Barranquilla, traversant la Colombie et permettant le transport de denrées agricoles ; on peut même y faire du rafting dans ses rapides ou y chercher des fossiles, du côté de San Augustin. Neiva et son aéroport sont donc le point d'entrée pour partir à la découverte d'une Colombie rurale, authentique et très séduisante par ses paysages, ses habitants et ses civilisations précolombiennes oubliées.
Le voyageur, même pressé, doit prendre le temps d'aller découvrir un paysage insolite à 1h au nord de Neiva : le désert de la Tatacoa (à parcourir lors de la fraîcheur matinale plutôt qu'en pleine chaleur qui dépasse les 50°C). Il offre un paysage unique de labyrinthe minéral et une palette de couleurs qui servent de décor naturel à des tournages de films hollywoodiens ; la route sépare en deux ce qui n'est pas réellement un désert mais plutôt une aire tropicale sèche, avec d'un côté une terre blanchie par les phosphates et de l'autre une terre ocre d'où se détachent d'immenses cactus. L'écosystème y est étonnant et confirme aussi l'une des particularités de la Colombie : il n'y a pas de saison climatique propre au pays, mais une série de zones climatiques qui dépendent essentiellement de l'altitude. Neiva, à 450 mètres d'altitude, peut donc être une zone très chaude alors que Popayan ou San Augustin à plus de 1700 mètres sont plus fraîches, sans parler des zones d'altitude andines, repaires des condors, qui peuvent se révéler très froides. Après une promenade d'une demi-douzaine de kilomètres dans le désert de la Tatacoa, qui permettra d'apprendre à déguster avec précaution la fleur rose rafraîchissante de cactus, l'heure sera à la découverte de deux spécialités colombiennes : les boissons fraîches à base de fruits et surtout la gentillesse et l'hospitalité des Colombiens... et de leurs perroquets domestiques. Ceux qui auront un peu plus de temps le consacreront à l'observatoire astronomique construit ici, qui permet, par temps découvert, de profiter de l'absence de toute pollution lumineuse. Ceux qui auront un peu moins de temps ne visiteront que le petit musée de la préhistoire, très bien fait, présentant des pièces intéressantes et le désert de la Tatacoa tel qu'il était alors.

 

A suivre le café de Colombie, les civilisations précolombiennes inconnues et les sites inscrits au patrimoine de l'humanité.

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: