Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
spécial USA, 56 pages
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

Europe

IRAN

L’accueil et la gentillesse des habitants vous marqueront en Iran.

Iran, ou Ayran, signifie terre des aryens. Elle fut connuejusqu'en 1935 sous le nom de Perse. Les joyaux perses prirentainsi place sur les hauts plateaux secs d'Iran sous la forme deces villes anciennes qui protègent un riche patrimoine culturel.Dans sa quête de survie, l'homme a, peu à peu, façonné la terreselon ses besoins, créant des oasis de verdure paradisiaqueset de larges prairies irriguées et cultivables.

 

CHIRAZ - LA VILLE DES POÈTES

Chiraz est le lieu de naissance de nombreux poètes et artistesperses. Les plus célèbres sont Saadi Shirazi (il vécut au XIIIèmesiècle), qui voyagea toute sa vie et Hafez, qui vécut touteson existence ici au XIVème siècle. Ils laissèrent tous deux unmessage plein d'enseignements sur la vie, qui n'a rien perdude sa valeur huit siècles plus tard. En lisant ces vers qui fontl'apologie de la beauté de la vie, on en tire une belle leçonde sagesse. Les mausolées élevés dans deux superbesparcs, à la gloire des deux poètes, sont devenus de véritablessanctuaires où se retrouvent toutes les générations. Les Iranienss'y rendent afin de passer du temps ensemble. Il n'est pas rared'en voir pleurer en entendant les vers de leur poète favori.Selon la tradition, tout foyer possède au moins deux livres :le Coran et le Divan d'Hafez. Chiraz connut une forte expansiondans la seconde partie du XVIIIème siècle, sous la dynastie Zand,devenant même capitale d'un état avec, à sa tête, le célèbreet apprécié Karim Khan. Il fit construire l'un des plus beauxbazars couverts du pays, un hammam, un château d'eau etune citadelle entourée de hautes murailles dans laquelle ilvécut.Chiraz est connue pour ses jardins pleins d'arbres, debuissons ornementaux et fleurs odorantes. Avant de poursuivrevotre voyage, arrêtez-vous un instant sous les portes de laville. Un arc de triomphe au sommet duquel se trouvait ungigantesque Coran était autrefois placé à l'entrée de la cité,traversé par l'artère principale de la ville. Aujourd'hui, c'est unepromenade à ne pas manquer, notamment si l'on se fie à latradition musulmane qui veut que quiconque passe sous leCoran aura une fin de voyage heureuse.

 

PERSÉPOLIS

A environ 70 km de Chiraz, sur la route de Yazd, se trouventles ruines de l'ancienne ville de Persépolis, ruines desconstructions datant des débuts de l'empire perse. Elle futfondée en 521 av. JC par Darius Ier, la construction continuantsous ses successeurs pendant encore 200 ans. Les meilleursartistes et artisans de l'empire contribuèrent à la constructionde Persépolis. Selon leurs résultats, ils recevaient un salaire ounon. Le prédécesseur de Darius, Cyrus le Grand, avait déjàaboli l'esclavage. Les ouvriers du chantier de Persépolis avaientainsi droit à une compensation en cas de maladie ou décès.Les femmes avaient droit à un congé maternité et pouvaientaccéder à de hautes positions sociales ; leur travail étaitconsidéré comme équivalent à celui des hommes. Persépolissert à des cérémonies officielles, comme par exemple lacélébration du Novruz (Nouvel An perse), qui marque la fin del'hiver et le début du printemps. Tous les grands seigneurs dela ville construisirent leur palais. L'Apadana érigé sous DariusIer est le plus grand et le plus imposant de tous, celui danslequel le roi prenait place lors des cérémonies. Sur les marchesqui conduisent à l'Apadana, on voit aujourd'hui encore lesreliefs qui représentent les différents satrapes qui attendaientd'être reçus par le roi. En plus des 2 500 ans d'existence, lestremblements de terre n'eurent jamais raison de ce royaume.Or Ahura Mazda, la divinité vénérée en ce lieu, ne put riencontre ce danger que le roi Xerxès avait négligé : le feu.

La suite p. 42 de notre n°25 !

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: