Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
spécial USA, 56 pages
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

Asie

JAPON

Les perles japonaises, des villes côtières de la mer de Seto.

Entre mer et montagne, entre Osaka et Hiroshima, quatre villes déclinent un art de vivre à nul autre pareil. Riche d’une histoire plurimillénaire, la "Méditerranée japonaise" livre ici ses plus beaux fruits à qui prend le temps de la découvrir à pied, en train et à vélo. Partons donc à Himeji, Okayama, Onomichi et Kurashiki.


Le Japon est une source toujours renouvelée de découvertes. Maporte d'entrée est, cette fois-ci, l'aéroport international d'Osaka-Kansai.Après une nuit de repos, je me retrouve à la gare de la troisième villedu pays, me plaisant à croire qu'une icône ferroviaire n'attend que moi pour s'élancer plein ouest sur la ligne Sanyo. Le doyen des trains à grande vitesse (1964) dévoile enfin sa ligne profilée ; j'apprécierai tout au long de mon séjour l'étendue du réseau, le confort et la fiabilité du Shinkansen. Comme il est dépourvu d'espace pour ranger les bagages,j'ai recours au takkyubin, un service sûr, bon marché et ponctuel delivraison express. Retrouvant ma valise à chaque nouvelle étape, je voyagerai ainsi commodément le long de la côte septentrionale de la mer intérieure de Seto, ou simplement Mer Intérieure. Cette "mer latine" -pour reprendre l'expression du correspondant de presse Robert Guillaindans les années 60 - relie autant qu'elle sépare trois des quatre îlesprincipales de l'archipel : Honshu où je me trouve, Shikoku et Kyushu. La Mer Intérieure, longue d'environ 500 km et peu profonde, compte 600îles et îlots. Elle est connue pour la douceur de son climat subtropical humide..

Des images éblouissantes à retrouver dans le magazine ! 
Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: