Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
spécial USA, 56 pages
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

Europe

le Connemara

Cette région très gaélique d'Irlande, reste cependant un peu mystérieuse.

Cette région très gaélique d'Irlande, connue du monde entier, reste cependant un peu mystérieuse. On sait qu'elle se situe au bord de l'Océan Atlantique, au centre-ouest de l'île. On sait qu'elle a la réputation d'une nature sauvage, un pays resté à distance des grandes villes modernes, pays de traditions, pays où la vie rude marque les populations... Ainsi les îles d'Aran où l'on accède pour quelques euros soit par avion depuis l'aéroport de Galway, ou mieux, par Ferry à partir du port de Ros A Mhil à l'ouest de Galway.
Aujourd'hui, le Connemara offre toutes les caractéristiques d'une "province" irlandaise au caractère bien trempé, à l'identité affirmée, riche en belles et bonnes surprises pour le voyageur épris d'authenticité. La découverte du Connemara réserve quelques plaisirs qui resteront dans les mémoires... même si la fameuse pluie irlandaise s'invite souvent dans la balade.
Découvrir le Connemara, c'est assurément apprécier une terre de diversité.


LES PAYSAGES

Nous sommes dans la province de Connacht, située au centre-ouest de l'Irlande. Le Connemara proprement dit possède une façade atlantique très découpée, où de nombreux "fjords" perforent le littoral. La route côtière, très sinueuse, contourne tous ces fjords, tantôt au fond des terres, tantôt au bord des vagues. Cette disposition géographique commence aux portes de Galway et se prolonge jusqu'au nord. Ce plat-pays n'est pas désert, mais les douces ondulations du relief, une végétation souvent rase, quelques zones rocheuses et quelques belles plages, donnent cette agréable sensation d'être un peu seul au monde. D'ailleurs, on retrouvera cette sensation un peu partout dans le Connemara. C'est un pays calme. Les trois îles d'Aran sont à un vol de mouette de Galway (8 mn le vol).
Si l'on rentre dans les terres, après Clifden, après Leenane, laissant le long fjord de Killary (16 km) et ses paysages bucoliques, ses élevages de moules et le début de quelques collines, on se trouve vite en zone résineuse, à l'orée du Parc National. Ici des montagnes. Ici les premiers torrents et quelques pièces d'eau. Ici une faune et une flore particulière illustrant la grande biodiversité du Connemara. Les amoureux de la nature seront heureux !
Très vite on parvient au bord du grand lac Corrib. Autres lieux, autre nature. Nous sommes au royaume des pêcheurs. Plus on s'approche de Galway, plus on mesure l'attrait de cette grande banlieue verdoyante pour les habitants de la ville.

 

La suite page 24 - HORIZONS MONDE 22

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: