Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
Spécial Nouvelles-Orléans et dossier Gaspésie
Vous êtes ici : > >
★ Article gratuit ★

Asie

Sri Lanka

une véritable merveille du monde

Depuis quelques jours, je n’ai qu’un mot à la bouche… Sri Lanka… Mes doigts ne cessent de parcourir la mappemonde à la recherche de la petite goutte située à la pointe du sud de l’Inde. L’ancienne île de Ceylan compte près de vingt millions d’habitants pour une superficie d’environ 65 000 km². J’en ai déjà le tournis ! Heureuse gagnante du jeu concours Horizon Monde, j’ai la chance d’aller vivre 6 jours de rêve sur cette île enchanteresse. Notre road book nous mènera au sud de l’île. Entre vestiges, temples, fleurs, gastronomie et loisirs, nous aurons l’occasion de découvrir quelques unes des merveilles de ce pays et vivre une expérience envoutante.

 

Jour 1 : le départ

Ça y est les valises sont bouclées, le maillot de bain a laissé un peu de place au chapeau de paille et à la crème solaire : le ton est donné ! Lyon fait grise mine en cette fin du mois d’octobre, moi, ravie, je m’offre un « tea time » avec mon amoureux au pays des bouddhas…

9h de vol plus tard, nous voilà arrivés à Colombo. Il est 5h du matin, un petit réglage de montre s’impose à cause des 4h30 de décalage horaire. Aubry, notre acolyte pour les six prochains jours, nous attend avec le sourire prêt à nous conduire à notre hôtel situé à quelques heures de route à Habarane. La vie sri-lankaise s’anime peu à peu. Sur la route, nous croisons des processions, prémices de la fête des lumières Deepavali qui se tiendra quelques jours plus tard. Les quais du Rhône sont déjà bien loin…. Après un jus de fruit frais avalé à l’ombre d’une bambouseraie, nous arrivons enfin à notre hôtel, magnifique… Une petite sieste s’impose avant d’attaquer l’ascension du Rocher de Sigirîya. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il culmine à 370 m d’altitude, dominant la plaine environnante. Armés de courage, nous nous attaquons aux 1232 marches nous permettant d’accéder au sommet abritant les vestiges d’un  ancien palais. Pour la petite histoire, au Vème siècle, le palais servait de forteresse au Roi Kassapa qui avait tué son père et exilé son frère pour prendre le trône. Le roi avait également une centaine de maîtresses dont les portraits étaient peints sur les parois du Rocher. Seule une dizaine a été préservée et l’unique accès à ce trésor se résume à un étroit escalier en colimaçons surplombant le vide. Quelques sueurs froides plus tard, nous voilà face à ces sublimes fresques, impressionnantes par la qualité de conservation. L’ascension se poursuit et nous arrivons à l’entrée principale encadrée par deux grosses pâtes de lion. A l’époque du roi, la porte était matérialisée par la gueule du félin d’où le surnom du Rocher du lion. Au sommet, le panorama est à couper le souffle, la jungle s’étend à perte de vue. Les sri-lankaises sont vêtues de blanc, joli contraste avec leur peau chocolat et le rouge du rocher.

Après cette première journée éreintante, rien de tel que les vapeurs du sauna et les délices d’un massage ayurvédique.

Jour 2 : Le triangle culturel

Après une bonne nuit de sommeil, nous retrouvons Aubry pour prendre la direction de Polonnaruwa, ancienne capitale. C’est l’un des nombreux sites composant le « triangle culturel ». A notre arrivée, les singes sacrés nous souhaitent la bienvenue mais nous gardons nos distances… Nous démarrons par le musée, idéale introduction pour amorcer la visite du site. Malgré la chaleur étouffante, nous nous régalons. Les vestiges des palais royaux titillent notre imaginaire, on s’amuse à deviner la splendeur des palais qui s’érigeaient là quelques siècles auparavant. Les temples impressionnent par leur beauté et la majesté des statues de Bouddha. La magie du Sri Lanka opère…

Un des plus beaux souvenirs du voyage reste la rencontre avec les trois statues de Bouddha composant le site du Gal Vihariya. Sculpté dans une paroi rocheuse, « l’être éveillé » est représenté dans trois positions symbolisant les étapes de sa vie. D’abord assis, en méditation, puis debout, symbole de son illumination et enfin, au crépuscule de sa vie, couché, au nirvãna. L’édifice fait 15 mètres de long et est considéré comme la plus parfaite et mystérieuse statue du pays.  Le lieu est sacré et les chaussures interdites, dommage, le sable, lui, est… brûlant ! Mais on n’oublie vite ce petit inconfort tant la perfection et la finesse des sculptures nous laissent bouche bée. Un petit rocher, accessible en chaussures (ouf !) nous permet de prendre de la hauteur et surplomber ce décor grandiose accentué par de magnifiques fleurs en tissu chamarré déposées devant les bouddhas. Sur le chemin du retour, encore imprégnés de sagesse et spiritualité, nos regards s’arrêtent sur les chars en formation devant une caserne militaire. Autres vestiges, beaucoup plus contemporains, nous rappelant que la guerre civile faisait rage il n’y a pas si longtemps encore…  

 

De retour à notre hôtel, les transats et la piscine nous font de l’œil à moins que nous n’allions flâner dans le superbe parc peuplé de toutes sortes de singes. Mais déjà la nuit tombe, les moustiques attaquent. Le temps pour nous de rejoindre le restaurant où nous poursuivons la découverte des mets locaux, autre enchantement du Sri Lanka. 

... la suite page  95 !

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: