Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
spécial Sri Lanka Maldives - magazine de voyages HORIZONS MONDE
Vous êtes ici : >
★ Article gratuit ★

Asie

DUBAÏ

La ville des superlatifs

Dès votre arrivée à Dubaï, vous comprenez que la ville fait son maximum pour justifier le buzz fait autour d'elle depuis plusieurs années. On ne connaît pas ici le sens du mot pause. Visite après visite vous verrez combien la ville grandit, même si vous y étiez déjà il n'y que quelques mois. Peu de photographies montrent réellement combien cette cité est impressionnante. Pour comprendre comment on est passé ici d'un désert morne à cette ville mégalomane, rendez-vous au Musée de Dubaï situé dans la forteresse Al Fahidi, construction la plus ancienne de la ville, édifiée en 1787. Le musée ouvrit ses portes en 1971. On vous y montre comment furent bâties les fortifications qui protégeaient des attaques venues de la mer. Vous y apprendrez tout sur les embarcations traditionnelles, plusieurs types d'habitations, les marchés, la vie dans le désert, l'artisanat, la construction de maisons et mosquées mais également les vêtements d'autrefois, la musique, etc. Le centre Sheikh Mohammed pour la Compréhension Culturelle vous présentera la ville comme elle était autrefois. 

Le Khor Dubaï, bras de mer naturel, joua un rôle essentiel dans le développement de Dubaï en permettant à l'eau de mer de pénétrer dans le sable. Dès le début du XXème siècle, Dubaï fut un important de port de commerce accueillant les dhows, embarcations arrivant d'Afrique Orientale et d'Inde. L'avantage des lieux était que les commerçants étrangers y étaient exonérés de taxes. Ce rôle de port de commerce fut renforcé dans les années 1950 lorsque le Sheikh Rashid Bin Saeed Al-Maktoum agrandit le canal et sécurisa les berges, permettant ainsi l'accès de bateaux plus grands. C'est alors que Dubaï commença à prendre son essor. Si l'on rajoute à cela la découverte du pétrole dans les années 1960, alors on comprend mieux les raisons du développement stratosphérique de la cité. En 1968, Dubaï s'allia à Abu Dhabi. Les Émirats Arabes Unis virent le jour en 1971. À partir de cet instant, le Sheikh Rashid Bin Saeed Al-Maktoum, grâce aux importantes nappes de pétrole, entreprit les chantiers de ce qui deviendra la Dubaï moderne, magique. Si le pétrole rendit possible tout ce luxe, cette qualité de vie incroyable et tous ces immeubles de luxe dont la ville regorge, il est évident que la source viendra un jour à se tarir. Or Dubaï le sait bien et nul ne doute que la cité saura faire face aux nouveaux défis que les Émirats devront surmonter dans le futur. Ils ne s'appuient plus uniquement sur le pétrole dont les réserves devraient, d'après les estimations, être épuisées d'ici 5 ans. Le pétrole ne représente plus désormais que 6 % du Produit Intérieur Brut, pendant que la principale industrie, la production d'aluminium, en représente 75 %. L'immobilier est également une branche importante de l'économie locale, les nouvelles technologies n'étant pas en reste. La plupart des richesses sont entre les mains de la famille du Sheikh et de cinq autres grandes familles. L'homme le plus riche du pays est le frère du Sheikh qui est en outre ministre des finances et propriétaire des fonderies d'aluminium.

Partez avec nous à la découverte de cette ville incroyable dans HM 30.

Partagez
Commentez

A Gagner !

...

__Vous allez aimer aussi: