Où nous trouver ?
Nos lieux de vente
Abonnements
digital ou papier
spécial USA, 56 pages
Vous êtes ici : >
★ Article gratuit ★

Racine

OKINAWA

UN ARCHIPEL À DÉCOUVRIR !

 ICI EST NÉ LE KARATÉ

Ce groupe d'îles présente quelques singularités. Saviez-vous par exemple que c'est ici qu'est né le karaté, art martial d'autodéfense se pratiquant sans arme, à mains nues ? À Naha, capitale d'Okinawa, de nombreux Dojo (lieux d'entraînements) subsistent. Il semblerait que cet art ait été influencé par les techniques de boxe chinoises.

 

 

UN SAKÉ PARTICULIER

C'est ici que l'on fabrique depuis 6 siècles l'Awamori, le saké le plus alcoolisé du Japon titrant de 35 à 60 % degrés d'alcool par volume, et qui contrairement au traditionnel saké, est fabriqué uniquement à base de riz long thaïlandais. En provenance du Moyen-Orient, c'est d'ici que partirent les premiers alambics vers le reste du Japon. L'Awamori fait partie intégrante de la culture culinaire d'Okinawa.

 

 

UNE ÉTOFFE UNIQUE

La riche tradition textile est ici également une culture à part entière et le berceau de l'étoffe bashofu, tissée à partir des fibres d'une variété de bananier appelée ito-basho (Musa ryukyuensis). "De nos jours comme autrefois, le procédé de fabrication du bashofu comprend 23 étapes successives" m'explique Mieko Taira, "toutes effectuées à la main, depuis la plantation et la récolte du ito-basho jusqu'au tissage, en passant par la filature appelée u-umi" (combiner les fibres pour en faire un fil continu). Chaque détail de ce procédé, qu'il s'agisse des matières premières ou des techniques, est unique à Okinawa.

 

TAMPONS DE CORAIL

Une autre spécificité à Okinawa est l'impression de textiles à l'aide de tampons de corail, une technique de reproduction ingénieuse de motifs naturels inspirés par la nature elle-même !

Sur un morceau de corail fossilisé, scié longitudinalement, posez sur sa surface le tissu puis à l'aide d'une éponge colorée, tamponnez doucement, un motif unique apparaît.

 

 

LE VILLAGE DES CENTENAIRES

Mais surtout, Okinawa situé dans le nord de l'île  est célèbre pour la bonne santé et la longévité de ses habitants. C'est à Ogimi "village des centenaires" l'endroit du monde où l'on vit le plus vieux.

Ce particularisme serai dû à différents facteurs mais le régime alimentaire est tout particulièrement à prendre en compte; du riz comme aliment de base, une cuisine très peu salée riche en protéines, un usage abondant de produits de la mer, une quantité raisonnable de viande, de légumineuses, de légumes verts et de fruits.

Les personnes âgées y font aussi beaucoup d'exercice, continuent de s'occuper activement tout au long de l'année. La vie sociale est également très riche, "le yuimahru" ou esprit d'entraide reste enraciné dans la population. En somme, se rendre utile, avoir des amis, rester actif, être attentif à ce que l'on mange, aider ses voisins sans pour autant être importun, le tout dans un climat sain et marin en l'absence de stress, voilà quelques secrets des centenaires d'Okinawa dont nous ferions bien de nous inspirer.

Partagez
Commentez

__Vous allez aimer aussi: